Pour notre nouvelle chandelle, nous avons eu le bonheur de travailler avec une jeune entrepreneure pétillante et déterminée. Nous l’avons rencontrée afin d’en connaître davantage sur ses passions, ses talents et sa fougue pour l’entrepreneuriat. À travers ces quelques mots, vous en apprendrez un peu plus sur cette jeune fille de 11 ans qui carbure aux défis, mais aussi sur l’entrepreneure qui amorce une carrière florissante. Nous sommes fières d’avoir collaboré avec Mamzelle Victoria à concevoir une chandelle ainsi qu’une série de cartes de souhaits pour l’arrivée de l’été et la fin des classes.

Quelles sont tes passions ?

Je suis passionnée de natation de compétition et de course à pied. Ce sont de grands défis qui me rendent fière. Un jour, j’aimerais faire du triathlon, un sport qui regroupe toutes mes passions. Entre le sport et mes études, j’adore aussi faire de l’aquarelle et de la couture. Cela me relaxe ! C’est aussi un défi, car parfois j’ai de la difficulté à dessiner certaines choses, comme les animaux. Malgré cette petite épreuve, c’est quand même ce que je préfère dessiner. Aussi, j’adore cuisiner et, quand je cuisine, j’aime que ce soit beau et bon. Ma spécialité est mon granola à la noix de coco & aux noix caramélisées ainsi que mes madeleines.

Depuis combien de temps as-tu découvert ta passion pour le dessin et l’aquarelle ?

Cela fait environ deux ans que je dessine plus sérieusement et que je peins à l’aquarelle. C’est d’ailleurs ma mère qui m’a enseigné l’aquarelle lors d’un voyage en famille aux États-Unis. J’ai peint là-bas ma première œuvre, ma couronne fleurie Selena. Souvent, le nom de mes cartes est lié aux noms de mes amies ou membres de mon entourage, je trouve que cela donne un petit quelque chose de plus significatif à mon travail.

Combien de modèles as-tu faits jusqu’à présent?

Jusqu’à maintenant, j’ai fait 15 illustrations différentes, mais en déclinaisons, cela représente 41 modèles différents. Certaines de mes cartes sont vierges et d’autres ont des messages pour toutes sortes d’occasions comme pour une fête ou pour Noël.

Qu’aimes-tu de l’entrepreneuriat ?

Ça me donne de la confiance en moi. Je parle avec beaucoup de clients et j’aime savoir ce qu’ils pensent de mon travail et quels sont les points à travailler pour toujours faire croître mon travail. J’apprends aussi à connaître un monde un peu plus adulte, ceci me permet de savoir ce que j’aime plus et ce que j’aime moins pour mon métier plus tard. C’est beaucoup de travail et de responsabilités avoir une compagnie. Il faut s’occuper de l’inventaire, des commandes, des entrées et sorties d’argent, de payer les fournisseurs, etc. Mais j’aime beaucoup peindre, et la satisfaction que cela m’apporte. J’aime être ma propre patronne. C’est rare un enfant qui a une compagnie qui fonctionne toute l’année. Je suis fière d’avoir ma propre entreprise, cela me permet de faire de l’argent de poche.

Quelles sont les étapes du processus que tu préfères ?

Assurément, peindre. C’est ce que je préfère ! J’aime aussi faire de la vente en salon. Ça me rapporte de la joie. Et de l’argent, hihi ! J’aime rencontrer de nouveaux artisans qui créent de belles choses. Parfois, on fait du troc et j’aime ça.

Quel est ton plus grand défi dans ce projet ?

Puisque je vais à l’école toute la journée et que les commandes entrent souvent pendant ce temps, je vais parfois le soir avec ma maman pour préparer les cartes à envoyer. C’est beaucoup de travail, mais j’aime ça quand même!

Qu’aimerais-tu faire plus tard comme métier ?

J’aimerais avoir un restaurant moderne et chic sur le bord de l’eau où les gens viendraient manger des repas de qualité faits maison. J’aimerais avoir mon livre de recettes, car j’aime inventer des recettes. Je voyagerais autour du monde pour découvrir de la nouvelle nourriture pour mon livre.

Merci Victoria pour ton professionnalisme et ton écoute. Merci aussi d’avoir pris quelques minutes, entre le sport et les devoirs, pour permettre aux gens d’apprendre à te connaître et savoir qui se cache derrière tes aussi belles illustrations. Nous sommes fières d’avoir collaboré avec toi lors de l’élaboration de ce produit. Tu as un beau parcours entrepreneurial devant toi et tu peux en être très fière.

Audréanne & Marie-Pier
Pour découvrir davantage les oeuvres de Mamzelle Victoria, vous pouvez la suivre sur sa page Facebook Ribambelles et bagatelles, ainsi que sur la page de sa maman, Stéphanie Renière illustration.